Coupables d’erreurs coûteuses, les Habs s’inclinent 3 à 1 devant les Bolts

0
114

Après une belle victoire contre les puissants Blues de Saint-Louis, samedi soir dernier, les Canadiens de Montréal recevaient la visite du Lightning de Tampa Bay pour la première des trois parties inscrites à leur calendrier de la semaine.

N’ayant toujours pas été blanchi de la feuille de pointage depuis le début de la saison, Jonathan Drouin, qui semble avoir retrouvé la faveur des partisans de l’équipe, tentait d’y aller pour une sixième rencontre consécutive avec au moins un point à son dossier.

Première période

C’est le Tricolore qui ouvre la marque à 15:46 du premier vingt. En avantage numérique, Jeff Petry frappe sur réception une passe de Max Domi. Le tir est puissant et le gardien du Lightning, Andrei Vasilevskiy n’y voit que du feu. Montréal prend les commandes. C’est 1 à 0.

Tampa Bay crée l’égalité alors qu’il ne reste que 7 secondes à faire à la période initiale. Au terme d’une longue séquence durant laquelle les joueurs du CH sont incapables de sortir la rondelle de leur territoire, le capitaine, Steven Stamkos, remet le disque au très imposant Braydon Coburn, en plein coeur de l’enclave. Le lancer semi-frappé du défenseur passe par-dessus l’épaule gauche de Price. La marque est 1-1.

Deuxième période

En début de deuxième période, les hommes de John Cooper reprennent là où ils avaient laissé en fin de première. Après à peine une minute et 34 secondes de jouées, durant une pénalité de Brett Kulak, Steven Stamkos met tout un plomb sur une passe de Victor Hedman. Carey Price ne se déplace pas à temps. C’est 2 à 1 pour le Lightning. Sur la séquence, Nikita Kucherov, récolte sa seconde mention d’aide de la rencontre.

Montréal n’a pas encore le temps de se remettre du but de Stamkos, que, moins d’une minute plus tard, les Bolts profitent d’un mauvais changement au banc des Canadiens pour faire irruption à vive allure en zone offensive. De Yanni Gourde à Ondrej Palat et de Palat à Tyler Johnson qui déjoue Price d’un tir du poignet dans le haut du filet. C’est soudainement 3-1, Tampa Bay.

Troisième période

Suite à ces nombreux faux pas qui ont permis à l’adversaire d’enregistrer trois buts sans réplique, le CH ne baisse pas les bras et tente de revenir dans le match. Il domine largement au chapitre des tirs au cours du dernier tiers, mais le gardien des visiteurs se montre littéralement intraitable.

La bande à Stamkos arrive à tenir le coup. Aucun but supplémentaire n’est inscrit en troisième période et Tampa Bay l’emporte par la marque de 3 à 1. Montréal présente maintenant une fiche de deux victoires, deux défaites en temps réglementaire et deux défaites en prolongation, pour un total de six points en six parties, depuis le commencement de la campagne.

Crédit photo : NHL.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici