Quatre attaquants de premier plan toujours sans contrat

Les négociations se poursuivent

2
424

Alors que l’ouverture de la saison 2019-2020 de la Ligue nationale de hockey approche à grands pas, et que Brayden Point vient tout juste de conclure une nouvelle entente avec le Lightning, il reste encore quelques attaquants de qualité qui sont toujours sans contrat.

Sachant qu’un agent libre avec compensation a jusqu’au 1er décembre pour signer un pacte avant d’être condamné à faire une croix sur tout le reste de sa campagne, cela pourrait signifier que ces joueurs auront encore environ deux mois devant eux avant de se sentir obligés d’accepter une offre.

Mikko Rantanen

Au Colorado, les négociations avec Mikko Rantanen donnent du fil à retordre à la direction de l’équipe. Selon les rumeurs, l’ailier droit voudrait un contrat lui garantissant un montant annuel similaire à celui que vient de signer Mitch Marner (près de 11 millions par année), alors que Joe Sakic, le directeur général de l’Avalanche, souhaiterait plutôt s’entendre avec lui pour un peu moins de 9 millions pour chacune des six à huit prochaines saisons. Malheureusement pour l’état major de la formation, les statistiques individuelles des deux dernières campagnes de Rantanen semblent jouer fortement en sa faveur avec des récoltes de 84 points en 81 rencontres en 2017-2018 et de 87 points en 74 matchs en 2018-2019.

Patrick Laine

Âgé de seulement 21 ans, l’ailier droit de 6 pieds 5 pouces et 205 livres s’affiche déjà comme étant un franc-tireur de haut calibre. Ayant franchi le plateau des 30 buts à chacune de ses trois premières saisons en carrière, il ne fait aucun doute que Laine fera régulièrement bouger les cordages pendant plusieurs années encore. C’est la raison pour laquelle les Jets devront probablement payer le gros prix pour le garder au sein de leur formation.

Kyle Connor

Comme si les choses n’allaient pas déjà assez mal à Winnipeg, avec l’absence de Laine du camp d’entraînement et la perte de plusieurs bons éléments de leur brigade défensive au cours de l’été (sans compter la situation maintenant incertaine du colosse Dustin Byfuglien), le directeur général des Jets, Kevin Cheveldayoff, doit composer avec la possibilité d’être également privé des services du jeune Kyle Connor au début du prochain calendrier de la LNH. L’ailier gauche de 22 ans qui a marqué plus de 30 buts à chacune de ses deux premières saisons dans le circuit Bettman profite, lui aussi, de son statut de joueur autonome avec compensation pour se magasiner un lucratif contrat.

Matthew Tkachuk

L’an dernier, le jeune vétéran de trois saisons dans la Ligue nationale de hockey a atteint des sommets personnels au niveau de ses statistiques avec 34 buts et 43 mentions d’aide, pour 77 points, en 80 parties. Toujours incapable de s’entendre sur les termes d’un nouveau pacte avec les Flames de Calgary, il a pris la décision de rejoindre son ancienne équipe junior, les Knights de London, pour poursuivre son entraînement.

Des dossiers à suivre

Voilà des dossiers intéressants qui risquent de faire couler encore beaucoup d’encre au cours des prochaines semaines. Est-ce que la récente signature de Brayden Point aura une influence sur la suite de certaines négociations?

À suivre…

Crédit photo: Isaiah J. Downing – USA Today Sports

2 Commentaires

    • Ça semble être devenu la nouvelle réalité de la LNH. Après trois saisons d’expérience derrière la cravate, lorsqu’ils deviennent agents libres avec restriction, les jeunes joueurs qui occupent un poste de premier plan au sein de leur formation peuvent exiger des salaires de plusieurs millions de dollars par année, au moment de négocier leur nouveau contrat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici