Grosse victoire du Canadien à Toronto

Une première victoire bien méritée

0
341

Ce soir, la troupe de Claude Julien était de passage à Toronto pour y affronter les Maple Leafs et leur nouveau capitaine, John Tavares, dans le cadre de leur seconde rencontre du calendrier 2019-2020.

Après une défaite fort honorable subie en tirs de barrage, il y a de cela deux jours, contre les Hurricanes de la Caroline, le Tricolore espérait sans doute pouvoir profiter du fait que les hommes de Mike Babcock disputaient un deuxième match en autant de soirs pour enregistrer leur première victoire de la saison.

Première période

Comme on pouvait s’y attendre, le CH commence le match en lion. Après seulement 1 minute et 8 secondes de jeu, Lehkonen profite d’une relance rapide de Brendan Gallagher pour faire une descente à deux contre un dans la zone des Leafs. Il opte alors pour une passe du revers à Max Domi qui ne rate pas sa chance et inscrit son premier filet de la saison.

Cependant, moins de quatre minutes plus tard, les Maple Leafs donnent la réplique. Nul autre qu’Austin Matthew pour créer l’égalité avec son quatrième but déjà depuis le début de la campagne.

À 4 minutes et 6 secondes de la fin du premier engagement, les Leafs prennent les devants lorsque Trevor Moore soutire habillement la rondelle au jeune Nick Suzuki, derrière le filet de Price, avant de la refiler dans l’enclave à Alexander Kerfoot qui y va de son premier but dans l’uniforme de Toronto.

Deuxième période

Tôt en début de deuxième, Trevor Moore marque son second de la saison, et obtient un deuxième point dans le match, permettant à son équipe d’enfiler un troisième but sans riposte et de porter le pointage à 3-1.

Troisième période

En début de troisième vingt, rien pour aider la cause du Tricolore, les Leafs compte un quatrième but consécutif, gracieuseté de l’ailier droit, William Nylander.

Alors que la cause pourrait sembler perdue pour sa formation, Jonathan Drouin, qui avait connu un bon match au sein du troisième trio, jeudi soir, réplique à peine 11 secondes plus tard, sur une aide de Max Domi.

Montréal est vraiment loin d’avoir dit son dernier mot. Environ une minute après le filet de Drouin, c’est au tour de la petite peste préférée des Montréalais, Brendan Gallagher, de mettre son grain de sel en marquant son premier, sur des aides de Weber et Danault. L’écart n’est plus que d’un but.

Dans une partie endiablée dont l’issue semble carrément impossible à prévoir, Jeff Petry bénéficie d’un lancer de punition. Avec environ 7 minutes à écouler avant la fin du troisième tiers, le défenseur des Canadiens enfile l’aiguille et permet aux siens de combler un déficit de trois buts. C’est maintenant 4 à 4.

Les amateurs de matchs offensifs, et particulièrement ceux qui prennent pour le Bleu-Blanc-Rouge, sont décidément choyés par le spectacle. Quelques instants après avoir vu son équipe créer l’égalité, Philippe Danault marque sans aide pour donner les devants 5-4 à Montréal. Il s’agit d’un quatrième but sans riposte, inscrit par les Canadiens, en l’espace de 10 minutes.

Mais quand on parle d’une rencontre dont la conclusion est imprévisible, Austin Matthew ne fait rien pour simplifier les choses. La jeune vedette des Maple Leafs marque son deuxième du match, son cinquième de la saison, alors qu’il ne reste qu’une minute et 15 secondes à jouer dans la période. Les deux équipes sont ramenées à la case départ. C’est 5-5.

Prolongation

Pour un deuxième match de suite, les Canadiens se retrouvent en temps supplémentaire. Et comme ce fut le cas pour la première rencontre, les 5 minutes de prolongation ne permettant pas de départager les deux équipes, une séance de tirs de barrage sera de nouveau nécessaire.

Si le résultat du premier match avait été décevant, celui de ce soir fera sans doute beaucoup de bien au moral puisque Paul Byron est le seul à marquer parmi les 5 joueurs à s’exécuter. Les Montréalais remportent une victoire bien méritée, dans un match enlevant, par le compte de 6 à 5.

Autres nouvelles de la LNH

Leçon de hockey à Buffalo

Pendant ce temps, à Buffalo, les Sabres débutent leur saison du bon pied en disposant facilement des Devils du New Jersey par la marque de 7 à 2, devant leurs partisans. Les Sabres terminent la partie avec l’avantage, 35 contre 20, au chapitre des tirs au but. Victor Olossof et Sam Reinhart ont chacun marquer deux fois pour les vainqueurs.

Même scénario à Pittsburgh

Du côté de Pittsburgh, les Penguins tentait de venger leur revers du premier match de la saison en recevant la visite des Blue Jackets de Colombus. L’équipe de Sydney Crosby ne fait qu’une bouchée de leurs adversaires en l’emportant au pointage de 7 à 2 également. Jared McCann a dirigé l’attaque de la formation gagnante avec 2 buts et 1 passe.

Crédit photo: NHL.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici